Chercher : 
Les kératocônes
       Définition
       Epidémiologie
       Symptômes
       Diagnostic
       Prise en charge
       Conclusion

Définition

Déformation et amincissement de la cornée

Epidémiologie

- Maladie rare des adolescents et des adultes jeunes
- Prévalence de 1/2000
- Formes asymptomatiques chez environ 1% de la population générale
- Les causes de la maladie sont pluri factorielles : facteurs génétiques, hormonaux (puberté, grossesse), inflammation de la surface oculaire, frottements oculaires ou chirurgie réfractive….
- Maladie évolutive qui s’aggrave généralement jusqu’à environ 35 ans puis se stabilise par la suite….

Symptômes

- Baisse de vision
- Altérations de la qualité de vision : halos, images déformées en queue de comète, images fantômes, vision double (diplopie monoculaire)….
-  Dépistage fondamental des formes asymptomatiques avant de réaliser une chirurgie réfractive…..

Diagnostic

- Examen ophtalmologique standard à la lampe à fente pour les formes les plus graves…
- Examens complémentaires modernes pour les formes mineures ou asymptomatiques : topographie cornéenne (mesure des courbures de la cornée ) pachymétrie (mesure de l’épaisseur de la cornée) et aberrométrie (mesure des aberrations optiques)

Prise en charge

Lorsque le kératocône est diagnostiqué deux questions vont se poser :
Comment éviter l’aggravation de la maladie ?
Comment améliorer la vision ?
Les différents examens complémentaires réalisés au cours de la consultation nous aident à répondre à ces deux questions….


Pour les kératocônes évolutifs : le corneal collagen cross linking (CXL) ou cornéoplastie antérieure

- Procédure LASER
- Plusieurs types de CXL : iontophorèse, conventionnel, flash ….
- Mécanisme photochimique  qui durcit la cornée pour éviter qu’elle ne se déforme davantage.
- Stoppe la maladie dans 90% des cas.
- Ne permet pas de réhabiliter la vision.
- En cas d’échec, d’autres formes de CXL ou la pose d’anneaux intra cornéen peuvent être proposés


Pour les kératocônes qui altèrent la vision :

Trépied thérapeutique : lentille de contact rigide, cornéoplasties et kératoplastie

1- Les lentilles de contact

- traitement de première intention et de référence
- doit toujours être privilégiée en première intention
- méthode qui donne les meilleurs résultats visuels.


2-  Les cornéoplasties

-   Sont proposées chez les patients intolérants aux lentilles de contact
- Consistent à modifier la forme de la cornée
- Pose d’anneaux intra cornéens (AIC) ou photokératectomie thérapeutique (PTK) au laser guidé par topographie cornéenne
- réduisent les aberrations optiques induites par la maladie
- améliorent dans 80% la qualité de la vision


3-  Les Implants intraoculaires

- sont proposées en compléments de ces cornéoplasties
- optimisent la vision du patient.


4- La greffe de cornée ou kératoplastie

- consiste à remplacer la cornée du patient par une cornée saine issue d’un donneur
- peut être partielle (lamellaire antérieure) ou totale suivant la gravité des cas
- est réservée aux stades les plus sévères ou en cas d’échec des cornéoplasties


Conclusion

- C’est une maladie qui doit être diagnostiquée avant toute chirurgie réfractive
- La prise en charge du kératocône est en permanente évolution
- Il existe un traitement quelque soit le stade de gravité de la maladie

Association Kératocône : www.keratocone.net

Remerciement à l’équipe du CHU de bordeaux 2012
photos : Nicolas Mesplié, David Touboul, Florence Malet, Joseph Colin




Actualités relatives à ce sujet :
           aucune à ce jour.






Accueil | L'équipe de soin | Pathologies et traitements ophtalmologiques | Charte de qualité | Nos vidéos | Nos actualités | Tarifs des soins ohptalmologiques | Contactez nous ou prenez rendez-vous | Découvrez notre autre centre | Visitez notre page FaceBook Visitez notre page FaceBook