Chercher : 

Vitrectomie pour Corps flottants (CFs)

Les corps flottants (CFs) représentent une part non négligeable de cause de consultations pour l'ophtalmologiste spécialisé notamment en pathologies vitreotome-rétiniennes.
 
Les symptômes apparaissent souvent brutalement et provoquent une gène visuelle parfois très importante. Ces CFs peuvent aussi être ressentis de manière chronique, souvent moins gênants, mais tout dépend des activités pratiquées dans la vie courante ou dans certaines activités professionnelles. Ces symptômes peuvent aboutir à une incompréhension des patients face à « quelque chose » que  leur ophtalmologiste traitant ne leur explique pas suffisamment selon eux, et surtout pour lesquels aucun traitement n'est proposé ou décrit comme possible…
Ces CFs englobent en fait un ensemble très large d'entités pathologiques ou non.
Voici en image une vidéo montrant les corps flottants qui se « baladent » dans le vitrée, au fond de l’œil et qui illustre le ressenti des patients.


Un examen complet rétinien est toujours nécessaire afin d'éliminer d'abord les maladies inflammatoires qui peuvent débuter ou se signaler par ces CFs. Il faut ensuite vérifier que s'il s'agit bien d'un simple "décollement postérieur du vitré" (le phénomène naturel qui est souvent en cause), et si celui-ci ne s'accompagne pas d'un risque immédiat ou d'un décollement de rétine.
En dehors de ces deux possibilités qui amènent à pratiquer des examens supplémentaires ou des traitements spécifiques, le patient peut être rassuré. Ce qui se passe est simplement expliqué afin de ne pas favoriser des consultations ultérieures inutiles et répétées. Un contrôle est parfois préconisé un ou plusieurs mois après pour vérifier notamment la rétine. Des conseils pratiques sont prodigués pour consulter en cas de signes annonçant un risque de déchirure rétinienne ou même de décollement de rétine.

Il n’y a pas de traitement médical de ces CFs. Par contre, au delà de 6 mois d’évolution, et en cas de gène exprimée comme patente et handicapante, une chirurgie peut être proposée. On pratique alors en ambulatoire une vitrectomie centrale, dégageant l’axe visuel, et supprimant immédiatement la gène fonctionnelle ressentie. L’intervention bénéficie des améliorations techniques récentes de cette chirurgie, indolore et extrêmement  rapide. Cela reste cependant une véritable chirurgie, qui est entourée de toutes les précautions et informations habituelles associées aux autres vitrectomies pratiquées pour les autres pathologies vitréo-rétiniennes. Dans de rares cas particuliers, l’intervention peut être réalisée avant 6 mois d’évolution. Un suivi est ensuite pratiqué, comme pour toute intervention, et en fonction du cas spécifique que représente chaque patient individuellement.


Voici une vidéo montrant une vitrectomie :






Actualités relatives à ce sujet :
           aucune à ce jour.






Accueil | L'équipe de soin | Pathologies et traitements ophtalmologiques | Charte de qualité | Nos vidéos | Nos actualités | Tarifs des soins ohptalmologiques | Contactez nous ou prenez rendez-vous | Découvrez notre autre centre | Visitez notre page FaceBook Visitez notre page FaceBook