Chercher : 
Chirurgie oculoplastique, voies lacrymales

       La chirurgie de la paupière
       Comblement et volumétrie
       La toxine botulique (BOTOX, VISTABEL, AZZALURE…)


Qu'est ce que la chirurgie oculoplastique? Que fait un chirurgien oculoplasticien?

Les chirurgie plastique des paupières s'adresse aux patients porteurs de malpositions palpébrales (ectropions, entropions, anomalies des cils, ptôsis, rétractations, blépharospasme, hémispasme facial, paralysie faciale) d'origine congénitale ou acquise, liée à l'age, à une pathologie locale, générale, de système ou encore héréditaire (myopathies).

La chirurgie reconstructive concerne les patients porteurs de tumeurs bénignes ou malignes des paupières ou de séquelles de blessures des paupières.

La chirurgie orbitaire vise les patients présentant une malformation cranio-orbito-faciale, une tumeur orbitaire, une orbitopathie dysthyroïdienne.

La chirurgie lacrymale intéresse le patient porteur de sécheresse oculaire ou de larmoiement en rapport avec une pathologie de l'appareil lacrymal.

La chirurgie esthétique des paupières s'adresse au vieillissement du regard, par des techniques de blépharoplastie.



Rajeunissement du regard et traitement des rides

Les techniques utilisées :
  • Toxine Botulique : BOTOX / VISTABEL/BOCOUTURE/AZZALURE.
  • Laser de relissage : CO2 – ERBIUM.
  • Produits de comblement.
  • Blépharoplastie par laser CO2: paupières inférieures et supérieures.
   Les effets des injections intramusculaires de toxine botulique sont spectaculaires dans la zone du visage où les muscles « peauciers » sont responsables de rides disgrâcieuses dites rides d’expression ; c’est le cas des rides du lion entres les sourcils, des rides horizontales frontales et de la patte d’oie où ces injections aboutissent à un effet « lifting » spectaculaire transitoire.
La mise au repos musculaire a un effet de « retardement » du vieillissement de la partie supérieure du visage. Un certain équilibre musculaire est nécessaire pour obtenir un effet naturel et harmonieux ; il faudra donc adapter ces injections à chaque morphologie, savoir les contre-indiquer dans certains cas (poches malaires, ptose frontale). La zone du regard est l’aire de prédilection de ces injections ; on y obtient les meilleurs résultats. 

   Si ces rides sont profondes persistant au repos les injections de produits de comblement viendront parfaire la correction. Réalisées trois semaines après la toxine botulique qui elle-même prolongera leur efficacité.  

    En association avec les techniques de relissage laser (ou resurfacing) la toxine botulique pourra optimiser leur résultat et leur durabilité notamment réalisée dans les trois premiers mois post opératoires et de façon itérative. En pré-opératoire (15 jours avant) elle permettra de minimiser la profondeur du geste.   

    La blépharoplastie par laser CO2 sous anesthésie locale et en ambulatoire, permet de « lifter » la paupière supérieure lorsqu’elle est plissée, et de supprimer les poches inférieures avec des suites rapides et une exclusion sociale limitée.

En conclusion, en combinant ces différentes techniques nous pouvons répondre aux patients désireux de traiter précocement, sûrement et légèrement, les signes de vieillissement du regard et de la partie supérieure du visage.





La chirurgie de la paupière

Less is more : des gestes ciblés peu invasifs, sont plus efficaces et plus naturels.


   Aborder le passage du temps avec sérénité en cherchant à adoucir les effets du vieillissement physiologique est notre but. Nous voulons simplement conserver une harmonie au visage, pour laquelle le regard tient une place primordiale. Nous recherchons des corrections plus subtiles, plus naturelles, pour lesquelles le bistouri n’est plus la seule alternative.

  Les techniques de volumétrie, grâce aux nouveaux produits résorbables (acides hyaluroniques , hydroxyapatites de calcium ...), la toxine botulique, le laser CO2 fractionné, la blépharoplastie sous anesthésie locale en ambulatoire, sont les outils de ces nouvelles stratégies douces, qui peuvent se combiner en fonction de chaque cas particulier.

   Avec les années, et parfois très tôt dans le cas d’une constitution anatomique familiale prédisposante, les paupières supérieures se flétrissent, des poches inférieures apparaissent, le cerne se creuse sous l’œil, et les rides intersourciliaires (rides du lion) et de la patte d’oie sont marquées. Ceci donne un air triste et fatigué, et constitue souvent l’un des premiers motifs de consultation en esthétique.

   La chirurgie a évolué au fil des dix dernières années. Il ne s’agit plus d’enlever de la peau et de la graisse, ce qui crée une « squelettisation » du regard, mais bien d’harmoniser la position du sourcil et du pli palpébral supérieur en haut, la pommette et la paupière inférieure en bas, par des techniques de microchirurgie et de volumétrie, sous anesthésie locale, en ambulatoire.

  La chirurgie des paupières est devenue une chirurgie du regard ou la lipostructure (injection de graisse autologue prélevée sur le sujet lui même) et le laser CO2 fractionné, sont souvent associés.




Comblement et volumétrie


 Associé au comblement des rides et sillons, la volumétrie a pour but de reconstituer les volumes de la face là où ils se creusent ou s’affaissent, parfois dès 40 ans, et ce phénomène est souvent d’abord localisé autour des yeux : vallée des larmes, cerne sous orbitaire, coussinet adipeux de Charpy (1/3 externe du sourcil).


  1.  Quatre principes dirigent tout plan de traitement individualisé : 
    Ne pas se focaliser sur les rides : c’est en restaurant les volumes, que le visage va se dérider, que les zones d’ombre vont s’estomper et le visage va retrouver son harmonie de formes.
  2.  Combler davantage les volumes du haut du visage (tempes, joues, vallée des larmes) de façon à restaurer le triangle de la jeunesse qui part des tempes et finit à la pointe du menton.
  3.  Restaurer les pommettes avec modération en évitant les pommettes trop saillantes, qui peuvent "creuser" et "durcir" le regard, afin d’obtenir une convexité harmonieuse de la paupière inférieure et de la pommette. Le cerne et la vallée des larmes seront corrigés avec des produits spécifiques, résorbables et très fluides. La hyaluronidase peut corriger un oedème ou une surcorrection
  4. Équilibrer la partie médiane du visage, souvent trop injectée (rides du lion, sillons nasogéniens, plis d’amertume, bouche) et la partie externe souvent négligée (tempes, zones postérieure des joues, ovale du visage).





La toxine botulique (BOTOX, VISTABEL, AZZALURE…)


Utilisée pour la première fois en clinique humaine en 1980 dans le strabisme par l’ophtalmologiste Alan SCOTT à San Francisco. Son introduction en médecine esthétique a été développée dans les années 90 par le couple J. et A. CARRUTERS, respectivement ophtalmologiste et dermatologue à Vancouver.

 La toxine botulique a atteint son âge de maturité et ses indications sont bien précises, avec ses limites dans certains territoires (1/3 inférieur de la face et cou).

       Les bonnes indications sont au 1/3 supérieur de la face :
                            > rides du lion inter sourcilières
                            > rides frontales,
                            > pattes d’oie
                            > élévation latérale du sourcil afin d’ouvrir le regard.

   Il faut éviter de trop injecter le front afin de garder un capital musculaire pour maintenir le sourcil au dessus du rebord orbitaire tout au long de la vie.

       « Petits plus »
                           > Diminuer le pli d’amertume des commissures labiales.
                            > Améliorer le plissé de la lèvre supérieure, associé au laser fractionné CO2.
                            > Améliorer le plissé despaupières lorsqu’il n’y a pas d’excès de peau.
                            > Relever la pointe d’un nez affaissée.





Actualités relatives à ce sujet :
             Congrès AESTHETICA organisé par le Dr J.F Pénide - Actualité en esthétique - Fenêtre sur le monde - 16/06/2017







Accueil | L'équipe de soin | Pathologies et traitements ophtalmologiques | Charte de qualité | Nos vidéos | Nos actualités | Tarifs des soins ohptalmologiques | Contactez nous ou prenez rendez-vous | Découvrez notre autre centre | Visitez notre page FaceBook Visitez notre page FaceBook